Les secteurs d’activités porteurs qui vont cartonner: 50 idées pour les entrepreneurs pour créer son entreprise !

Se mettre à votre compte c’est l’occasion de prendre vous même les choses en main. Reste à trouver dans quel domaine créer votre entreprise, car tant qu’à bien faire les choses, autant trouver un créneau porteur et la bonne idée pour  vous lancer. Les secteurs en expansion et les idées qui marchent se trouvent autour de vous. Ouvrez donc les yeux et voyagez.  Si vous manquez d’imagination, vous trouverez à suivre une liste d’idées pour les auto-entrepreneurs, ainsi que des pistes pour vous financer.

Les franchises qui marchent à l’étranger

Quelle entreprise voulez-vous créer ? Une franchise qui cartonne ? Trouver le bon concept pour sa petite entreprise c’est aussi ça. Aller voir ailleurs ce qui fonctionne, et dès que vous trouvez qu’il y a une piste à exploiter, il faut foncer, car les concurrents, eux, n’attendront pas pour se lancer et vous devancez.

Les idées pour les auto-entrepreneurs qui en veulent se trouvent donc un peu partout sur la planète : de l’autre côté de l’atlantique, en Asie, au Brésil, en Australie, et même en Afrique quand il s’agit de recyclage et de développement durable.

Idées de créations d’entreprises :

  1. Vous lancer dans une box : produit de beauté, livre…
  2. Dans le street-food : bar à soupes, sandwichs gastronomiques
  3. Ouvrir un restaurant à thème : spécialisé Moyen-Âge, forêt vierge…
  4. Où un bar spécialisé : toutes les bières du monde, bar à cocktails…
  5. Faire du bio : alimentation, cosmétique, produits ménagers
  6. Ouvrir une cave à vins avec une prédisposition pour un produit en particulier : les rhums, les champagnes…
  7. Créer une boutique qui vend des articles d’occasions : bric à brac, dépôt vente…
  8. Ou un commerce ambulant : boulangerie, épicerie…
  9. Importer des produits d’ailleurs : faire connaître l’artisanat d’autres pays dans le votre
  10. Profiter des nouvelles technologies : prendre des photos grâce à un drone…

Les secteurs d’activités porteurs en France sont à inventer, et pour ce faire, il est bon de s’inspirer aussi des bonnes idées des autres, à condition de ne pas être rebuté par les formalités administratives éventuelles.


Vous cherchez un secteur porteur : osez innover !

Pour gagner, il ne faudra peut-être pas ouvrir une supérette ou une laverie automatique, mais plutôt innover et faire ce qui ne se fait pas encore en France.

La laverie vous intérèsse quand même ? Lisez ici combien ça rapporte !

Actuellement, les franchises qui ont le vent en poupe concernent

  1. Le coaching pour les petites entreprises (finit les consultants à 1 milliard de dollars),
  2. les services de restaurations VIP à domicile,
  3. pour nos compagnons à 4 pattes,
  4. des sandales hyper pratiques et super fashion (Flip-flop Shops),
  5. le nettoyage de moquette,
  6. le coffee shop façon Starbucks mais axé sur le café et les sandwichs,
  7. les cours pour enfants (musique, cinéma…),
  8. les biscuits bio
  9. les micro brasseries
  10. le lavage écologique de voitures

SUR LE MEME SUJET : quelle franchise rapporte le plus ?

D’autres idées sympa venues des USA

Les idées de business qui cartonnent à l’étranger ne manquent pas, surtout du côté des Etats-Unis, plutôt bons lorsqu’il s’agit de lancer les tendances pour gagner beaucoup d’argent.

Vous en voulez encore ? Il n’y a qu’à demander, et à aller faire un tour sur le web où les idées fourmillent. Ou alors, mieux encore, prendre un avion pour New York et humer l’air du temps (presque à la portée de toutes les bourses à condition d’avoir un plan pour dormir sur place).

  1. Ouvrir un salon de tatouages
  2. Eclairer les jardins, les rendre esthétiques
  3. Mettre les gens en relation grâce à un réseau social
  4. Créer votre maison d’hôtes
  5. Monter les meubles de ceux qui n’y arrivent pas
  6. Devenez coach : sportif, pour les couples…
  7. Aller rendre des services à domicile : couper les cheveux, maquiller…
  8. Lancez vous dans la thérapie : par la musique, par l’art…
  9. Devenez décorateur d’intérieur
  10. Ou bien planificateur de mariage

Car où mieux qu’aux Etats-Unis est-il possible de faire fortune en partant de rien ? Si il y a un pays où tout est possible, c’est bien celui de l’oncle Sam où on peut devenir millionnaire en commençant dans le ruisseau. Les exemples ne manquent pas. Si les américains y arrivent, pourquoi pas vous ?

À LIRE AUSSI : les nouveaux concepts de restauration


Les Etats-Unis : terre d’innovation

Actuellement, ce qui cartonnent sur place, ce sont les weeding planner. Car c’est un service qui s’adresse aux riches, pour lesquels l’organisation d’un mariage, mais aussi de la lune de miel de leurs rêves peut rapporter gros.

Ce qui marche fort aussi, ce sont :

  1. Les clubs de sports très ciblés, comme ceux pour les enfants, les femmes, ou les gros.
  2. Permettre à des particuliers de louer leur place de parking plutôt que de la laisser vide.
  3. Toutes les enseignes qui proposent de la nourriture seine et bio explosent également (dans le bon sens, l’époque de la junk food semble être révolue).
  4. Ouvrir une pension pour chats et chiens
  5. Permettre aux gens de cuisiner dans un endroit vraiment fait pour cela
  6. Les zones de repos pour faire une sieste en pleine ville
  7. Les agences de voyages qui organisent une véritable aventure
  8. Devenir négociateur immobilier en ligne
  9. Cultiver des épices rares (safran)
  10. Ouvrir un commerce associatif (un garage à vélos par exemple)

Créer votre start up

La FinTech, le mariage des nouvelles technologies et de la finance : un secteur d’avenir pour créer une start-up ! Mais qu’entend t-on derrière ce langage de geek ?

C’est un secteur qui regroupe tout ce qui touche de près où de loin à la finance et aux entreprises : prêt, entrée au capital, apport de trésorerie, financements diverses et variés. Car aujourd’hui, les boîtes peinent à trouver les fonds nécessaires pour se lancer ou pour se développer, les banques étant assez réticentes à s’engager financièrement sans savoir de quoi demain sera fait.

Des exemples :

  1. Un comparateur de services
  2. Un réseau social
  3. De la formation en ligne
  4. Une boutique de vente de vêtements pour enfants par Internet
  5. Un blog sur vos voyages
  6. De l’analyse de données
  7. De la livraison de vins
  8. Une agence de conseil
  9. Des cours en ligne
  10. Des jeux en ligne

Les réseaux sociaux ce sont donc engouffrés dans cette brèche laissée libre. Les chefs d’entreprises, ou les entrepreneurs, ont ici une nouvelle possibilité de trouver des fonds, grâce aux particuliers qui investissent leurs économies et qui croient en cette économie là.

Le crowdfunding : pour financer votre projet sans passer par les banques

La plus célèbre branche de la fintech est le crowdfunding qui a vu se développer un nombre de start-ups hallucinante, dont certaines sont devenues de véritables concurrentes pour les banques, qui ne les avaient sans doute pas vu venir et qui doivent revoir à la baisse leur frais bancaires pour rester compétitifs, car un système parallèle au circuit classique est en train de se créer.

La révolution est en marche, et ceux qui n’y croient pas se fourrent le doigt dans l’oeil, car la fintech accélère à un rythme soutenu depuis son apparition il y a 15 ans.

DE L’ARGENT A PLACER ? investir 100 000 euros

Vous voulez changer les monde ?

Comprendre le crowdfunding en vidéo :

Source :TopoVideo

Et les gros actionnaires, habitués à prendre des risques entrent maintenant au capital de ces sociétés en pariant sur l’avenir et en espérant des gains à la hauteur des promesses. Et les incubateurs sont plein à craquer de toutes ces jeunes poussent qui veulent changer le monde.

Vous faire prêter de l’argent par des particuliers

Qui n’a pas encore entendu parler des plateformes de crédit entre particuliers ? Pas grand monde, ou alors il faut vivre seul en pleine brousse. Le principe : ce sont des particuliers comme vous et moi qui vont faire des crédits, où investir dans des entreprises dans lesquelles ils croient.

Explication en vidéo :

Source : La boite à idées

Un autre secteur d’activité porteur: l’e-santé !

Ouvrir une start up dans la santé est aussi à la mode, tout comme la recueil de ses données sur son smartphone afin de prévenir les éventuels incidents physiques. Il est donc possible d’améliorer sa santé en surveillant son comportement. Chaque jour, on consulte son algorithme et on se rassurer, ou non.

D’une façon générale, tout ce qui concerne la santé connectée marche. Ainsi, on peut par exemple savoir si on a bien pris ses médicaments. Pour cela, il suffit d’équiper une boîte de capteurs. Le pilulier de mamie pourra même très bientôt lui faire la conversation, ce qui vous économisera un long coup de téléphone. Je rigole.

La e-consultation

De la même façon qu’il sera possible de parler avec sa boîte de médicament, on pourra bientôt consulter un médecin, un psy ou un spécialiste directement sur le net, même s’il y a encore des barrières psychologiques à lever pour cela.

Et à quand les jambes et les bras bioniques ? On vient bien de faire une main avec une imprimante 3D. Plus rien n’est impossible dans ce monde, et 2017 va vous épater.

Entrepreneurs: avec « l’uberisation » de l’économie, tout est à réinventer !

On parle d’uber à toutes les sauces, mais il faut voir plus loin qu’une simple appli pour trouver un chauffeur, puisque la façon dont fonctionne uber avec succès dans le monde (sauf en France) va s’appliquer à tous les secteurs de l’économie, et il y a encore des marchés à prendre avec les applications pour smartphones.

C’est le progrès, et les corporations même organisées ne pourront pas aller contre. Cela va créer de l’emploi et du pouvoir d’achat, et donner un coût de booste à l’économie qui en a bien besoin. Trouver un service ou un produit avec une application sera un réflexe pour la nouvelle génération, et c’est elle qui va faire le monde.

Innovez, faites vous plaisir, car demain vous appartient. Ce sont les entrepreneurs qui vont sortir leur pays de la crise, tout est à réinventer. Et si vous ne voulez pas prendre de risques, il vous reste toujours le livret A !