Cours de l’or: les prévisions des experts sur une baisse ou une hausse des prix

Les prévisions sur l’évolution du cours de l’or sont à prendre avec des pincettes. Le métal jaune monte ou descend  au gré des événements géo-politique de ce monde, et bien malin celui qui saura déchiffrer les tendances pour 2018. Si les experts dans leur majorité parient sur une chute du cours de l’or, d’autres prennent la tendance à rebrousse poil en prévoyant une remontée. Qui croire, et à quel cours ?


Prévisions : la tendance

Quel est le prix actuel de l’or ? Un peu plus de 1200 USD l’once, cela veut-il dire que la descente aux enfers est terminée (enfin pour ceux qui avaient achetés beaucoup plus haut) ? Le précieux métal absorbe tout ce qui se passe autour de lui, et en particulier les événements qui influent sur le cours du billet vert.

Quand le dollar va bien, l’or chute, et quand il va mal, il devient une valeur refuge. Sauf qu’en ce moment, le billet vert ne se porte pas à merveille et que malgré cela, rien ne se passe. Il va donc falloir surveiller de très près l’évolution des taux d’intérêts américains qui s’ils sont renforcés vont causer une baisse supplémentaire pour le métal jaune.


La Chine et l’inflation en ligne de mire

Toutefois, les difficultés rencontrées par la Chine risquent pour l’instant de limiter la reprise, bien que cela soit à double tranchant car du coup, les chinois dans la panade en achètent moins que prévu. Ainsi, le marché de Shanghai a pris la mauvaise habitude de dévisser presque quotidiennement.

Autre donnée qui joue sur les cours : l’inflation. On veut de l’or quand les prix augmentent, et on veut s’en séparer quand ceux-ci stagnent. La tendance n’est pas à une grosse augmentation des prix. Enfin, la bourse sera aussi à surveiller de près.


Les effets de la chute (si chute il y aura)

En finance, tout est lié, et si l’or va mal, elle entraîne à sa suite d’autres placements à commencer par les devises qui s’appuient sur son cours. Lorsqu’il plonge, il entraîne aussi dans son sillage les autres métaux précieux, et presque toutes les matières premières, pétrole en tête, qui n’a pas besoin de cela.

L’or va t-il continuer à faire le yo-yo ?

Ce qui est certain, c’est que pour le moment, les tentatives pour stabiliser son cours n’ont pas fonctionné. Ce dernier n’arrive pas à tenir bon quelques jours, il faut dire que les investisseurs ne se bousculent pas au portillon pour le soutenir.

Et même la bourse, qui baisse, n’arrive pas à le relever, alors que ça avait fonctionné comme ça jusqu’à maintenant. La pression est donc à son comble, et malheureusement, beaucoup prévoient qu’elle va s’accentuer.


NOTRE SELECTION POUR VOUS : quel est l’investissement le plus rentable?


Un pessimisme contagieux

En première ligne, les banques américaines qui font la pluie et le beau temps sur le sujet. Les investisseurs du dimanche, et même les autres, ceux de tous les jours, scrutent leurs prévisions qui sont considérées par beaucoup comme des juges de paix.

Les avis de Morgan Stanley et de Goldman Sachs sont particulièrement attendus. 2018 ne nous promet pas que des jours roses, loin de là si on s’en réfère aux derniers événements. Le lingot d’or ne devrait donc pas être la star que tout le monde attend, à moins que la géopolitique s’en mêle et fasse encore des siennes.

Tendance à la hausse ?

Très peu d’experts prédisent une remontée des prix. Pourtant ils existent, et ils ont le mérite d’avoir le courage de se différencier face au consensus, permettant à ceux qui possèdent quelques lingots de conserver une lueur d’espoir en ces temps troublés.

Ainsi, quelques irréductibles parient sur une explosion du cours, carrément, en prétendant que les sommets sont encore très loin. Pour appuyer ces dires, ils ne croient pas à une remontée des taux par la FED, même si cette dernière laisse courir les bruits du contraire. Dans les faits, personne ne sait dans quel sens cela va évoluer.

Dans un sens comme dans l’autre, on se demande qui manipule l’opinion, et dans quel but. Celui de faire de l’argent, encore et toujours plus, bien entendu.

Guide : comment acheter et stocker de l’or

Bien loin des prévisions, revenons à des choses un peu plus terre à terre, comme le stockage. Car s’il n’est pas difficile d’acheter de l’or, encore faut-il savoir comment le conserver en toute sécurité.

En effet, afin de mettre toutes les chances de son côté pour réaliser un bon investissement, il y a certaines précautions à prendre. La première étant de passer par un professionnel dont le métal jaune est le métier. Les banques par exemple ne sont pas des spécialistes de ce genre de transactions.

Si vous décider d’acheter des pièces ou des lingots en boutique, il ne faut pas vous arrêter à la première vitrine, mais comparer les prix et la qualité proposée.

De la même façon, s’il est possible d’acheter sur le net, il faut éviter de se laisser piéger par des arnaqueurs. Pour cela, l’enseigne vendant sur Internet doit être connu et avoir son siège en France. Si vous achetez des pièces, elles doivent être sous plastique scellé, et accompagnées de leur facture.

Le stockage

Pour le stocker, c’est dans un coffre sécurisé, et nulle part ailleurs. L’idée du matelas est comment dire… Un peu suranné ! On peut passer par un pro qui va garder l’or dans un coffre fort (il y aura des frais pour cela).

Attention au lieu de garde. La fiscalité diffère selon les pays. Privilégiez ceux avec peu de dettes, pour éviter que l’état ne vienne se servir, on ne sait jamais. Personne n’a oublié ce qu’il s’est passé à Chypre.

Pièces ou lingots ?

Les deux mon capitaine. Ces deux formats sont considérés comme des investissements à part entière et non soumis à la TVA. Après tout va dépendre de ce qu’on souhaite faire avec.

Ainsi, les mini lingots ou les autres, les plus gros, ne se coupent pas en plusieurs morceaux et on ne peut pas les recevoir par la poste. Les pièces, du type Napoléon sont plus faciles à revendre, car d’un poids moindre.

Stocker son or à l’étranger

coffre fort orC’est à la mode. Parmi les pays qui ont le vent en poupe pour le stockage de l’or, il y a Singapour. Cette île prend de plus en plus d’importance en Asie malgré sa petite taille. On l’a souvent loué pour son air de paradis fiscal, mais la réalité est tout autre, les gens ayant confondu avec le secret bancaire.

Pourquoi y faire garder son or ? Parce que le pays est un peu la Suisse de l’Asie, et ne connaît la crise ni l’instabilité politique et monétaire. Elle compte de nombreux entrepôts spécialisés dans le stockage de métal précieux. Les taxes y sont minimes par rapport à d’autres pays concurrents.

L’or sera toujours une valeur refuge, en 2018 comme en 2020. Reste que dans l’optique d’une transaction à court terme, ce n’est pas forcément une bonne idée. Si l’or vous fait peur, ne prenez pas de risques, optez pour le livret A et son rendement garanti !


CONSEIL DE LECTURE : importer en France un concept qui marche à l’étranger